L’hôpital comme milieu

Ce carnet de recherche, fruit d’une recherche engagée et pluridisciplinaire (anthropologie, art, architecture, esthétique, phénoménologie, sociologie, design) est initiée par le LACTH (ENSAP de Lille). Elle porte sur l’hôpital comme milieu : à la fois depuis et avec les personnes – professionnels de santé, les personnes en soin et leur famille ou accompagnants – et comme un milieu de vie, de travail et de soins.
A cette fin, la double thématique de l’hospitalité – comme notion ouverte d’accueil et de souci de l’autre – et de la vulnérabilité partagées – le besoin d’être soigné, de remédier à une souffrance qu’elle soit liée à la maladie ou à une situation de travail, de pouvoir se réinscrire dans son corps et dans le corps social  qui est évident à l’hôpital – permet d’opérer un déplacement du regard des individus et des groupes vers les situations, les processus et les conditions. Le croisement des notions d’hospitalité et de vulnérabilité nous renvoie ici aux raisons, aux capacités d’agir comme aux ressorts de l’action pour tous les acteurs concernés par l’hôpital.
La réflexion sur l’hôpital comme milieu autour d’un quadruple questionnement :
–    en termes de situations plurielles, de spatialités et de dispositifs, permettant de travailler les défaillances, les potentialités et les ressources en des lieux étudiés.
–    en termes de « compétences » : celles produites par les acteurs au sens de Amartya Sen, c’est-à-dire les ressources dont disposent les individus et sur leur capacité à les mobiliser. Le croisement des notions d’hospitalité et de vulnérabilité nous renvoie ici aux capacités d’agir et aux ressorts de l’action.
–    en termes épistémologiques : l’état des connaissances et les types de connaissances produits et/ou convoqués ; la situation du chercheur.e, ses postures et ses implications, ce qui débouche sur la dimension éthique,. cCela à plusieurs échelles, de celle micro du soin à celle macro de la recherche.
–    en termes méthodologiques : la relation à l’autre à travers la relation d’enquête (au double sens de processus d’enquête et de transcription de celle-ci) et la place du chercheur.e (en sciences sociales comme en médecine) dans la cité.
Cette recherche est alimentée par un travail sur les témoignages portant sur l’hospitalité et la vulnérabilité partagées. Les témoignages vécus apportent à la question centrale de l’hôpital comme milieu, d’une part, un ancrage en une réalité éprouvée et d’autre part, l’entente et le partage d’expériences et de compétences. Ils nous permettent ainsi d’envisager les situations et les espaces(-temps) en lesquels nous nous rencontrons et vivons.

Un carnet utilisant Hypotheses – A Hypotheses notebook

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search